Myriam Demni – coach personnel et préparatrice mentale

Prendre soin d’une autre personne et soutenir votre famille en même temps, cela peut transformer n’importe quelle femme. Comment profiter de la vie et savourer ces moments d’élever un enfant à travers chaque moment, chaque étape, chaque âge? Comment être heureuse en tant que mère célibataire.

Je vous propose 8 pratiques qui vous aideront à aimer votre vie de mère célibataire.

1. Restez fidèle à vous même

Prendre du temps pour soi au calme, je sais ce que vous pensez peut-être, « Ouais, d’accord, qui a un moment pour ça quand tu élèves des enfants?! » Cela peut prendre juste quelques minutes en étant allongé par exemple le soir avant de dormir et essayer consciemment de calmer votre esprit hyperactif mais épuisé. Il se peut que vous puissiez sortir vous promener. Au lieu de saisir votre iPhone, restez avec vos propres pensées pendant un moment. Chaque fois que vous le pouvez et de la manière dont vous le pouvez, maintenez régulièrement ce moment pour vous pour aller chercher le réconfort dans votre propre cœur.

2. N’écoutez pas votre famille et vos amis.

Tout le monde semble avoir une opinion ou (souvent pire) un jugement sur votre vie et ce que vous devez faire. Vous en savez déjà plus que vous ne le pensez. Personne d’autre ne peut plus savoir ce qui est bon pour vous et vos enfants qu’une mère. Écoutez quand c’est utile, mais quand quelque chose ne résonne pas, prenez-le et laissez-le partir. Faites-vous confiance. Vous avez l’intuition d’une mère et cela s’applique à plus d’aspects de votre vie en ce moment que de simplement savoir quand votre enfant a besoin que vous lui changiez ses couches.

3. Définissez vos priorités.

Prenez le temps d’écrire ce qui est important pour vous et dans quel ordre. Conservez- le dans un endroit sûr et considérez-le comme une «bible» autodidacte pour vous aider à prendre les décisions qui soutiennent ce qui est dans votre cœur.

4. Acceptez d`être aidé

Vous craignez peut-être d’en profiter ou vous ne devriez pas demander de l’aide même lorsque d’autres vous encouragent à le faire.
Il est important d’être ouvert à une aide pour aller de l`avant car vous en avez besoin maintenant . Cette aide peut prendre la forme d’une garde d’enfants gratuite, d’un logement, d’une aide financière ou de tout ce que vous n’accepteriez normalement pas. Mais avouons-le, normalement vous n’en auriez pas besoin comme vous le faites actuellement.
Sachez que chaque personne qui est là pour vous est là pour une raison et que vous aider lui donne l’occasion de recevoir le don de donner. Laissez-les faire, mais reconnaissez toujours leur gentillesse, soyez reconnaissants et ne l’oubliez pas que les temps changent et cela sera à vous de donner en retour. Vous pourrez peut-être offrir quelque chose de complètement différent que vous ne considérez même pas comme équivalent, mais ils peuvent le voir comme extraordinaire. Il peut s’agir simplement de leur donner une oreille pour écouter ou de leur apprendre quelque chose qu’ils ont voulu apprendre. Le fait est que ce n’est pas œil pour œil.

5. Reconnaissez vos options.

Nous pouvons rester « coincés » en pensant que les choses doivent être faite d’une certaine manière et même en nous persuadant que c’est le seul scénario possible. C’est une énorme erreur!
Ne vous mettez pas en travers de votre propre chemin, ne créez pas d’obstacles ou ne prétendez pas pourquoi le changement n’est pas possible. Même si certaines options ne semblent pas bonnes ou parfaites, considérez-les. Cela peut vous ouvrir à autre chose que vous n’auriez peut être jamais imaginé. Écrivez vos options, même celles qui ne semblent pas possibles. Si vous choisissez de voir les impossibilités, écrivez pourquoi elles sont impossibles. Ensuite, donnez-vous les moyens de laisser partir ces limites et ces raisons. Considérez ce qui serait absolument incroyable, même si cela semble hors de portée. Puis chaque jour, dites-vous que «l’incroyable» peut arriver. Vous commencerez à prendre des décisions et des choix qui soutiennent ce résultat. Vous travaillerez à rendre possible l’impossible.

6. Sortez de la maison.

Nous avons tous besoin de temps pour sortir de la maison. Ce n’est peut-être pas toujours facile à coordonner, mais les récompenses d’un peu de temps pour moi en valent la peine.
Allez courir, suivez un cours de yoga, allez dîner, prenez un verre, faites une pédicure ou flâner dans une librairie.
Vous pouvez également aller faire n’importe laquelle de ces choses avec votre enfant! Le jugement des autres n’a aucune importance. Personne d’autre n’est à votre place. Et laissez-moi vous dire, je crois que quiconque a été dans la peau d’une maman célibataire vous soutiendra! Vous trouverez peut-être une nouvelle communauté que vous n’auriez jamais imaginé aimer autant!
Quant au dîner, non vous n’avez pas à choisir un dîner en famille. Vous pouvez aller à n’importe quel restaurant même avec un bébé. Je me souviens d’une amie qui voulait sortir diner au restaurant un dimanche soir , elle a sentie qu`elle avait besoin d’un merveilleux dîner, alors elle a pris un risque et elle est allé dans un restaurant français à proximité de son domicile avec sa fille encore bébé. Elles se sont assise au bar, elle dans son siège auto et mon amie sur un tabouret de bar. Elle a pris un bon verre de rouge et c’était le paradis d’être là tout en appréciant la bonne cuisine.
Il s’est avéré que le barman était également le père d’un jeune bébé et ils ont partagé des stratégies à propos du coucher des petits.

7. Trouvez la gratitude.

C’est plus important qu’il n’y paraît. Lorsque vous reconnaissez ce que vous avez plutôt que ce que vous n’avez pas, toute vos perspectives changent. Vous avez le temps de vous consacrer à aimer votre mini-moi.
Vous pouvez choisir de développer l’atmosphère la plus positive pour améliorer votre environnement, plutôt que de vous soucier de donner plus que ce que vous avez à donner à un partenaire ou d’avoir des conflits. Bien sûr, c’est génial d`être en couple, mais il peut aussi y avoir de véritables points positifs à être seul en ce moment. Vous connaissez vos propres raisons pour lesquelles vous choisissez cette vie, alors reconnaissez que c’est un choix et laissez-vous porter par le destin.

8. Faites confiance à l’univers.

Enfin, et certainement pas des moindres, laissez l’univers gérer vos soucis. S’inquiéter n’améliorera pas votre situation. Ayez confiance dans le fait que vous êtes sur la bonne voie .
Il faudra un certain temps pour que tout se règle. Vous ne pouvez pas le comprendre de toute façon, alors arrêtez d’essayer. Vous ne saurez jamais le résultat, car le changement est la seule chose qui est garantie avec votre cheminement. Penser constamment à vos inquiétudes ne fera qu’exacerber les problèmes, vous décourager et causer du stress que votre enfant ressentira. Vous pouvez vous rendre malade en vous inquiétant de savoir comment faire fonctionner tout cela ou comment faire mieux.
J’imagine que vous faites déjà un bien meilleur travail que vous ne le pensez. Vous donnez de l’amour et c’est ce dont votre enfant a le plus besoin. Le temps que vous partagez avec votre bébé ne sera jamais perdu et ne pourra pas être récupéré plus tard.
Vous avez le temps de comprendre le reste. Pour le moment, faites un pas à la fois. Laisse ton coeur te guider.
N`hesitez pas à commenter cet article et échanger avec moi, notre communauté grandi de jour en jour et j`en suis ravie
A bientôt

Catégories : Blog

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *