Myriam Demni – coach personnel et préparatrice mentale

La vie professionnelle occupe une grande place dans notre quotidien ; nous passons d’ailleurs plus de temps au travail qu’à la maison. Peu de personnes ont la chance de faire le métier qu’elles aiment et qui les anime. Cependant, d’autres paramètres rentrent en compte dans l’évaluation de notre bien-être au travail : l’ambiance, les relations avec les collègues, le salaire, les valeurs de l’entreprise, etc. Si vous n’êtes pas heureux dans votre travail, vous pouvez encore rectifier le tir et réagir ; ce n’est pas une fatalité ! Vous vous demandez si l’épanouissement au travail est possible ? Voici quelques clés pour y parvenir.

Identifier les aspects négatif

Dans un premier temps, vous devrez noter tout ce qui ne vous convient plus dans votre travail actuel. Quels sont les éléments qui font que vous n’êtes pas épanoui au quotidien ?

  • Des tâches peu intéressantes ?
  • Des relations peu amicales ?
  • Peu d’autonomie ou de liberté ?
  • Pas de perspectives d’évolution de poste ?

Cette première étape va mettre en lumière vos insatisfactions et vous montrer qu’il est possible d’améliorer la situation. Il est important de se poser les bonnes questions avant d’envisager de quitter votre entreprise.

L’épanouissement au travail : trouver des solutions

Une fois les points négatifs relevés, réfléchissez comment vous pourriez remédier à cela. Quels seraient les moyens à mettre en place pour retrouver un bien-être au travail ?

Faire évoluer votre poste de travail

Si le mal-être principal réside dans votre poste de travail et les tâches qui le composent, étudiez comment faire évoluer le contenu de votre emploi actuel à travers votre périmètre, votre localisation géographique, votre fonction, etc. Pensez à une nouvelle organisation qui vous conviendrait et qui serait bénéfique pour l’entreprise. Vous pouvez également vous former et ainsi, développer vos capacités. La formation permet d’approfondir des connaissances déjà acquises ou de se réorienter afin de d’en apprendre d’autres. Enfin, vous pouvez aussi postuler à des offres en interne ; cela vous permettra de changer de service et/ou d’accéder à un poste à responsabilités.

S’investir en interne

Au sein d’une entreprise, il est souvent possible d’être polyvalent et proposer de s’investir dans d’autres tâches. Voici quelques exemples :

  • s’occuper d’un stagiaire ou d’un alternant ;
  • animer des formations en interne ;
  • organiser les événements de l’entreprise : séminaires, salons, conférences, communication sur les réseaux sociaux, etc.

S’engager dans des projets différents permet de diversifier ses journées, rencontrer d’autres personnes et montrer votre intérêt pour la société. N’hésitez pas !

Réorganiser ses journées

Identifiez les tâches qui vous plaisent le plus et accordez-leur plus de temps. Préparez-les bien et soyez efficace ! Votre supérieur verra votre motivation et pourra éventuellement vous en confier davantage. Pour les tâches redondantes ou angoissantes, regroupez-les et exécutez-les en début de semaine. Débarrassez-vous du stress ou de l’ennui rapidement et profitez de votre semaine avec les actions qui vous réjouissent. Si cela est possible, négociez une ou deux journées en télétravail ; vous gagnerez en autonomie et en liberté. Pas envie de rester chez vous ? Optez pour un lieu extérieur cosy et calme et changez d’atmosphère.

Réaménager son espace de travail

Organisez-vous un espace agréable et accueillant ; faites un peu de rangement et ajoutez quelques objets de déco. Vous créerez une ambiance qui apportera un bien-être et une énergie positive. Vos collègues auront peut-être l’élan de faire de même ; une belle harmonie peut s’instaurer. Ce bureau avenant vous donnera envie de vous remettre au travail dans la joie et la bonne humeur.

Exprimer ses demandes

Pour mettre en place des méthodes de travail différentes, proposer une nouvelle organisation, obtenir une formation ou une évolution de poste, il faut dialoguer avec sa hiérarchie. Prenez un rendez-vous et présentez-vous avec un dossier béton ; expliquez pourquoi vous n’êtes plus épanoui, quelles en sont les causes et qu’est-ce que vous suggérez pour changer cela. Montrez les avantages pour l’entreprise (humains, financiers, etc.) et l’impact que cela aura sur votre efficacité et votre performance. Vous êtes paniqué à l’idée de vous confronter à votre manager ou votre patron ? Préparez votre entretien et restez serein ; n’hésitez pas à consulter quelques astuces pour surmonter vos peurs.

Il n’est pas toujours simple de savoir si l’on est vraiment épanoui dans son job. La routine quotidienne, l’argent et le confort que l’on peut avoir nous empêchent parfois de nous poser les bonnes questions ; on travaille, car il faut travailler. Cependant, le mal-être au travail va forcément impacter votre vie personnelle ; ne restez pas avec des pensées négatives. Réagissez ! Vous préférez être guidé par un coach professionnel ? Optez pour des séances adaptées à votre situation ; découvrez ensemble les sources de vos frustrations et mettez en place un plan d’action pour retrouver l’épanouissement au travail. Vous serez boosté, confiant et pourrez affronter votre direction dans les meilleures conditions.

Catégories : BlogCoaching

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *